Actualités Normandie

Le combat d’un père : en raison de l’absence d’AVS son fils ne peut être scolarisé

13 septembre 2018 à 12h30 Par Clément CHAPUSOT
Crédit photo : Cristal

Il a publié une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. A Norolles près de Lisieux, Samuel TENENBORCZEL se bat pour que son fils de 3 ans atteint d’une maladie génétique rare puisse être scolarisé.
Atteint d’une maladie génétique rare l’Ehlers-Danlos qui touche en moyenne 1 enfant sur 50 000, le petit Lohan 3 ans devait rentrer à l’école d’Ouilly le Vicomte début septembre. Problème il n’a pu faire qu’une semaine car il n’a pas l’auxiliaire de vie scolaire pourtant promise en juillet dernier. Une AVS essentielle pour l’accompagnement de Lohan car sa maladie l’empêche de s’assoir ou de se relever tout seul.

Écouter pourquoi l AVS est essentielle

Depuis ce jeudi une AVS a été dépêchée auprès de Lohan mais ce n’est pas encore assez puisque cette personne ne peut l’aider que 3 matinées par semaine. Son père Samuel TENENBORCZEL demande juste que son fils puisse aller à l’école comme tous les autres enfants.

Écouter le souhait du père de Lohan

Touché par la vidéo mise en ligne par Samuel, le député de la circonscription Sébastien LECLERC s’est emparé du dossier. Malgré tout le combat continue pour les parents de Lohan, car il faut régulièrement renouveler la demande d’AVS sans pour autant être sur de l'obtenir. 

Écouter les difficultés que rencontre(ra) la famille de Lohan